Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Newsletter de septembre 2008 | Page d'accueil | Newsletter d'octobre 2008 »

13/10/2008

Une pensée pour Maya

Voici un destin bien triste.

Dans Destins de chiens, j'avais évoqué l'abandon, avec la pauvre Lulu, sdf, obligée de laisser son compagnon canin à une famille aisée qui pouvait le soigner. Elle en avait eut le coeur gelé.

Mais je n'ai pas parlé de trahison. Et si le livre était en cours d'écriture, j'aurai eu l'occasion d'écrire une histoire bien triste. Et c'est le destin de Maya, petite chienne d'à peine 3 ans.

Maya avait été recueillie, il y a presque deux ans, par une voisine, lors d'un passage à la SPA. La petite était de bonne composition. Peut-être un peu turbulente et chahuteuse, mais bien mignonne. Virgile était son ami.

J'ai appris hier par une autre de mes voisines, que finalement, Maya avait été à nouveau abandonnée à la SPA. Sa maîtresse s'est-elle demandée quel allait être son sort ? Maintenant qu'elle est plus agée, ses chances de se faire adopter ne se sont-elles pas réduites d'autant ? Et si elle ne retrouvait pas de famille d'accueil ?

Cette histoire m'a rendu triste. J'ai évidemment ronchonné quand on me l'a annoncé. Mon premier reflexe a été de faire un don à la SPA.

Ensuite, j'ai voulu en parler. Pour que les gens arrêtent d'adopter des animaux sans assumer jusqu'au bout. Adopter, c'est pour la vie ! Sinon, mieux vaut les laisser où ils sont. Quelqu'un d'autre viendra s'en occuper.

Bonne chance à toi, Maya...

 

IM-837790-abandon30-millions-d-amis.jpg

Commentaires

Cette affiche est tellement vraie. Pauvre Maya.

Écrit par : BelleSahi | 13/10/2008

Oui c'est vraiment une honte!!!!!

une honte...

Écrit par : Benjamin | 13/10/2008

L'adoption d'un chien à la SPA et puis son renvoi peu de temps après, j'ai connu ça dans ma famille proche, sans que je puisse agir, et cela m'a bouleversé.
Des années après, avec le bonheur d'avoir des chiens et de leur donner tout l'amour que je peux, je n'ai jamais pu oublier cette tristesse et cette colère.
Adopter un animal c'est une responsabilité merveilleuse, c'est aussi des soucis, des peines mais en contrepartie des joies de tous les instants.
Et je profite de ce message pour vous dire combien j'ai été sensible à votre livre Destin de Chiens, la manière dont vous en parlez et l'émotion teintée d'humour noir, servie par le dessin merveilleux de Benjamin Lacombe.
Quant à l'affiche, elle est bouleversante.
Hermeline

Écrit par : hermeline | 13/10/2008

Quel manque de responsabilité !
Et pourtant... J'entends beaucoup autour de moi des maîtres qui se plaignent de leurs animaux et cherchent à les placer et à s'en débarasser...
A chaque fois, ça me met en colère.
Ici, nous n'avons pas de chien, mais des chats. Et même si il faut faire des concessions, c'est beaucoup de bonheur :)

"Destins de chiens" est un album fabuleux et unique.
J'ne parlerai trés prochainement sur mon site.

Écrit par : Morgan | 14/10/2008

Je me dis qu'adopter un animal pour l'abandonner de nouveau est un acte encore plus ignoble que le premier abandon !!!

Notre chien est aussi un "enfant" de la SPA, il n'avait de 3 mois quand nous l'avons eu et a presque 10 ans maintenant. Pourtant être attaché à un arbre reste angoissant pour lui... Je n'ose imaginer le traumatisme d'un deuxième abandon...

Écrit par : Lili Oregane | 15/10/2008

Tristesse partagée. Trop de gens prennent les animaux pour des sources d'affection "faciles", que l'on adopte ou que l'on rejette lorsque cela devient "finalement" trop encombrant _"ah? vous n'y aviez pas pensez plus tôt?..." C'est poser son mouchoir sur un devoir, parce qu'en l'adoptant, on devient responsable à vie de cette petite vie-là.
A la maison aussi nous avons un gros poilu qui vient de la SPA. C'est un grand chien (et donc encombrant ;-)) et lorsque mon compagnon l'a receuilli, il avait déjà près de 10 ans. Autant dire que son avenir était tout tracé. Quelques années plus tard, il gambade encore comme un cabris et à chaque fois il sucite la même réaction: "Oh regarde, il a les yeux de l'amoûûûr!"... ;-))

Écrit par : Elodie* | 30/10/2008

Moi aussi abandonner un animal, ça me révolte. Je ne comprends pas comment on peut se défaire aussi facilement d'un chat ou d'un chien. C'est toujours très facile de se faire passer pour le plus fort!

Écrit par : zadde | 22/11/2008

je ne savais pas que tu soutenais la SPA,j'en suis ravie,car çà fait des années que j'y suis bénévole et donatrice.je t'aimais déjà bien mais là,je vais carrément tomber amoureuse de toi :)

Écrit par : chariya | 16/10/2009